Bonjour. Comment pouvons-nous vous aider ?

Guide sur le processus de rétrofacturation

Les marchands qui traitent des paiements par carte de crédit depuis un certain temps doivent parfois composer avec des demandes de rétrofacturation. C’est pourquoi l’équipe de Lightspeed Payments vous aide à prendre les précautions nécessaires et à gérer les demandes de rétrofacturation que vous pourriez recevoir.

Pour bien comprendre le processus habituel de rétrofacturation, commençons par définir les principaux intervenants :

  • Titulaire de la carte : Le propriétaire de la carte de crédit (votre client).
  • Marchand : Le propriétaire de la boutique Retail qui a traité le paiement par carte de crédit (vous).
  • Émetteur : La banque qui a émis la carte de crédit de votre client.
  • Acquéreur : La banque qui reçoit le paiement destiné au marchand (vous).
  • Réseau de cartes de crédit : La marque de carte (Visa, Mastercard, Amex, Discover). Chaque marque établit son processus de rétrofacturation.
  • Équipe de Lightspeed Payments : Les agents du soutien technique de Lightspeed responsables des communications concernant la rétrofacturation entre le marchand et l’acquéreur.

Maintenant que vous connaissez les principaux intervenants, voyons ensemble les étapes d’un processus de rétrofacturation type. Nous utilisons le terme processus de rétrofacturation type parce que le processus peut varier d’une banque à une autre. Dans tous les cas, vous pouvez vous fier à l’équipe de Lightspeed Payments, qui vous guidera tout au long du processus.

  1. Le titulaire de carte demande une rétrofacturation à l’émetteur.
  2. L’émetteur transmet la demande de rétrofacturation à l’acquéreur. À ce moment-là, le montant en litige et les frais de rétrofacturation sont débités du compte du marchand. Les frais de rétrofacturation ne sont pas remboursables.
  3. L’acquéreur transmet la demande de rétrofacturation à l’équipe de Lightspeed Payments.
  4. L’équipe de Lightspeed Payments informe le marchand de la rétrofacturation.
  5. Le marchand accepte la rétrofacturation ou collabore avec l’équipe de Lightspeed Payments pour la contester en lui transmettant les éléments de preuve requis.
  6. L’équipe de Lightspeed Payments transmet la réponse du marchand à l’acquéreur.
  7. L’acquéreur transmet la réponse du marchand à l’émetteur.
  8. L’émetteur examine le litige et détermine qui a gain de cause : le titulaire de la carte ou le marchand. Si le marchand sort gagnant du litige, il se voit rembourser le montant contesté. Toutefois, si le marchand perd le litige, il doit absorber le montant en cause.

Ce survol du processus de rétrofacturation est fourni à titre informatif, mais soyez assuré que l’équipe de Lightspeed Payments sera avec vous du début à la fin de tout cas de rétrofacturation. N’hésitez pas à communiquer avec l’équipe si vous avez des questions.

REMARQUE : La demande de récupération est quasi identique à la demande de rétrofacturation. La différence, c’est que le montant contesté et les frais de rétrofacturation sont débités du compte du marchand seulement si la demande de récupération entraîne une rétrofacturation. Du point de vue du marchand, les demandes de récupération sont plus rares que les rétrofacturations, car l’émetteur et l’acquéreur les règlent habituellement sans intervenir et n’interviennent que lorsque cette demande entraîne une rétrofacturation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 2